Première victoire!

Bonjour fan de Blood Bowl! Bernie Skavanders ici pour vous parler de la rencontre Milice – Tombz Deadlings

Sans victoire, les Deadlings ont tout de même le mérite d’être l’équipe la plus dangereuse de la LBBQ avec 9 CAS depuis le début de la saison. Les Orcs n’avaient qu’à bien se tenir!

Le piliers de l’équipe sont les jumeaux momies Farador et Memphis, qui forment un mur impénétrable au milieu de la défensive morte-vivante.

La Milice devait composer avec la mort du goblin Faz Talleyrand et la blessure au blitzeur Gilaktug D’Artois. Ils firent donc appel à deux mercenaires linemans ainsi qu’aux services du Bombardier étoile Boomer Dripplesnot pour une deuxième partie consécutive. Le corsaire explosif se mériteras peut-être son propre uniforme milicien si ça continue!

En début d’engagement, la Milice réussit quelque blocs clé pour créer une brèche dans la défensive des Tombz et le Thrower Tarod D’Orleans s’échappe vers le sideline en compagnie d’une modeste escorte. Malheureusement, les révolutionnaires toujours sans coach sous-estimèrent la mobilité et la vitesse des Deadlings. Sans perdre de temps, Steve, Danny et Axel entourent Tarod et son escorte Derthag Roux. Sans perdre de temps, le Revenant Bobby pousse le porteur dans la foule, qui retournent le ballon en territoire undead. Malgré un bel effort de Vagrungag Brissot de se rendre au ballon, il ne peut compétitionner avec la vague de goules enragées qui permettent à Danny de récupérer la balle et se sauver seul en territoire Milicien. À pleine vitesse, la goule se retourne la tête pour situer une potentielle menace et perd pied, balle et conscience. Le désastre est évité pour les Orcs.

En deuxième demie, une mêlée éclate en millieu de terrain, et les revenants décident d’assister leur comparses de ligne au lieu de protéger la balle, Nuffle décide donc de faire une fleur aux Orcs et Steve manque le pick-up, laissant la balle sans protection. Les blitzers Lafayette et Brissot s’installent près de celle-ci et la mêlée se déplace à proximité.

Résultat Post-mêlée, avec Jojin Robespierre dans son habituel état végétatif.

Les braves Orcs utilisent leur hargne et la malchance de leurs adversaires pour se sortir de cette mêlée avec le ballon. Les Black Orcs, menés par Xutag Roland, deviennent alors les closer de cette partie et frappent violemment tout ceux qui tiennent encore debout, jusqu’à la fin de l’engagement. Similaire à la semaine passée, D’Orléans prend tout son temps pour marquer peu avant le sifflet final.

Milice 1 – Tombz Deadlings 0

Start a Conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *