Bernie : les grands Interviews

Nous avons retracé les responsables des récents déboires de la Milice

Par Bernie Skavanders , bloodbowlquebec.com

Le visage de l’incompétence

Bernie : Dés verts, on vous accuse d’être en partie responsables des sorties infructueuses des miliciens. Des commentaires ?

Dés : (…)

Bernie : Les Orcs sont des gaillards costaux et fort, et malgré tout ils se font dominer chaque partie au niveau des sorties de terrain, est-ce que votre maigre contribution en est la conséquence ou la cause?

Dés : (…)

Bernie : Bien sur l’agilité de ces gros stiffs vert est discutable, mais ce n’est pas l’objectif de cet interview. On parle ici de melée, combat corps-à-corps, baston, bloc, POW! Les adversaires tombent, nos Blitzeur s’en chargent habilement. Je ne vois personne se plaindre du travail de vos cousins les Dés bleus.

Dés : (…)

Bernie : Holala. Restez polis quand même.

Dés : (…)

Bernie : Ah oui? Eh bien j’ai des nouvelles pour vous, selon une très bonne source, vous seriez remplacés pour la prochaine rencontre.

Dés : (…)

Bernie : Absolument, l’équipe donnerait une chance à d’autres de faire valoir leur jets. Même que des renforts d’Europe aurait été commandés. Nul ne sait leur date d’arrivée.

Dés : (…)

Bernie : C’est comme on dit; “You get what you paid for“.

Dés : (…)

Bernie : Ah oui? Bon débarras dans ce cas.

Peu loquaces ces dés.

Donc 2 parties, une défaite (0-1) et une nulle (1-1), 4 joueurs clé manquent le prochain match et LE PEUPLE en beau fusil. Ça sent la révolution…

La Légende des Nurglinours

Slule Scuttle ce fait rencontrer après avoir marqué la touchdown gagnant contre les Avariés.

Interviewer: Bonjour M. Scuttle, pouvez-vous nous raconter la scène finale qui à permis aux foutus rats de gagner?

Slule: En fait, après que nos meilleurs plaqueurs aient libéré le flanc droit, j’ai juste vu le ballon par terre, je l’ai pris et j’ai foncé le plus vite possible jusqu’au but, espérant ne pas mourir.

Interviewer: La logique est simple, ma foi. Que pensez-vous de vos adversaires, les avariés?

Slule : les Nurglinours? On croyait que c’était qu’une légende, une arnaque publicitaire pour faire passer cette ligue de tueur insatiable pour une ligue attirante pour les nouveaux! Mais durant le match, malgré leur hargne incroyable et leur puissance indéniable, ils semblaient tout faire en leur pouvoir pour ne pas blesser! On ne comprenait plus rien!

Interviewer: Maintenant, croyez-vous en cette gentille équipe?

Slule: J’y crois moi, j’y crois…

Interviewer: Merci pour cette entrevue!

Ce fut Slule, le nouveau capitaine des Foutus Rats, qui ont remporté le match 1-0 à l’arraché. À la prochaine pour une autre partie excitante de Bloodbowl!

Première victoire!

Bonjour fan de Blood Bowl! Bernie Skavanders ici pour vous parler de la rencontre Milice – Tombz Deadlings

Sans victoire, les Deadlings ont tout de même le mérite d’être l’équipe la plus dangereuse de la LBBQ avec 9 CAS depuis le début de la saison. Les Orcs n’avaient qu’à bien se tenir!

Le piliers de l’équipe sont les jumeaux momies Farador et Memphis, qui forment un mur impénétrable au milieu de la défensive morte-vivante.

La Milice devait composer avec la mort du goblin Faz Talleyrand et la blessure au blitzeur Gilaktug D’Artois. Ils firent donc appel à deux mercenaires linemans ainsi qu’aux services du Bombardier étoile Boomer Dripplesnot pour une deuxième partie consécutive. Le corsaire explosif se mériteras peut-être son propre uniforme milicien si ça continue!

En début d’engagement, la Milice réussit quelque blocs clé pour créer une brèche dans la défensive des Tombz et le Thrower Tarod D’Orleans s’échappe vers le sideline en compagnie d’une modeste escorte. Malheureusement, les révolutionnaires toujours sans coach sous-estimèrent la mobilité et la vitesse des Deadlings. Sans perdre de temps, Steve, Danny et Axel entourent Tarod et son escorte Derthag Roux. Sans perdre de temps, le Revenant Bobby pousse le porteur dans la foule, qui retournent le ballon en territoire undead. Malgré un bel effort de Vagrungag Brissot de se rendre au ballon, il ne peut compétitionner avec la vague de goules enragées qui permettent à Danny de récupérer la balle et se sauver seul en territoire Milicien. À pleine vitesse, la goule se retourne la tête pour situer une potentielle menace et perd pied, balle et conscience. Le désastre est évité pour les Orcs.

En deuxième demie, une mêlée éclate en millieu de terrain, et les revenants décident d’assister leur comparses de ligne au lieu de protéger la balle, Nuffle décide donc de faire une fleur aux Orcs et Steve manque le pick-up, laissant la balle sans protection. Les blitzers Lafayette et Brissot s’installent près de celle-ci et la mêlée se déplace à proximité.

Résultat Post-mêlée, avec Jojin Robespierre dans son habituel état végétatif.

Les braves Orcs utilisent leur hargne et la malchance de leurs adversaires pour se sortir de cette mêlée avec le ballon. Les Black Orcs, menés par Xutag Roland, deviennent alors les closer de cette partie et frappent violemment tout ceux qui tiennent encore debout, jusqu’à la fin de l’engagement. Similaire à la semaine passée, D’Orléans prend tout son temps pour marquer peu avant le sifflet final.

Milice 1 – Tombz Deadlings 0

John De Neige sème la gronde!

La révolte gronde chez les bonhommes de neige! - Les cahiers de ...

Lors du meeting d ‘après match Sacdemarde avais bien avisé ses jours qu’ils n’étaient pas là pour blesser leurs adversaires. Les Avariés devaient gagner proprement…. John De Neige, qui avaient fait 2 magnifiques sorties de petits japonais, a été rencontré au bureau de la direction. Lorsqu’il a quitté le stade pour retourner à sa dump, il a déclaré que s’il devait jouer à la poupée pendant les matchs… ce serait la fin.

La population à manifesté son appui à De Neige. Nous avons eu la surprise de voir plein de petits bonhommes de neige devant le stade. On voyait des affiches : on aime De Neige, on veut du sang, du vrai Blood Bowl comme dans l’temps. La rumeur cours que les membres de l’équipe voudraient bien se ranger derrière De Neige et frapper dur.

Aujourd’hui Les Avariés se rendaient au pays des semi-hommes les plus goinfres du monde. On pourrait s’attendre à un carnage de nos Avariés. Encore une fois Shy-Sty à mordu un joueur. Il a du subir une intervention rapide après le match pour lui retirer une branche de la gorge. Il y est allé de bon coeur sur la Treewoman. Pour sa part, De Neige n’a fait que courir sur le terrain et a frappé aucun joueur adverse. Voyant ses coéquipiers frapper et déposer les pauvres halflings au sol, comme on borde un enfant.

De Neige a quitté le match sans prendre la charrette de l’équipe et serait aller voir un ancien entraîneur et ami pour demander conseil. On parle qu’Il serait avec Scraples Àlos. Nous verrons bien ce qui se passera avec cette histoire.

Prancing Reavers vs. Tombz Deadlings, avec Jim Johnson et Bob Bifford

Bob Bifford et Jim Johnson

Jim Johnson : Bonsoir et bienvenue à ce nouveau match de Blood Bowl! Ici Jim Johnson accompagné de Bob Bifford pour l’animation live du match de ce soir sur Cabalvision!

Bob Bifford : Bonsoir! Ce soir, les Tombz Deadlings sont en visite chez les Prancing Reavers!

Jim : Les Reavers sont une nouvelle équipe et ont déjà des fans!

Bob : Pas étonnant puisque les Deadlings avaient tendance à en assassiner plusieurs pour combler leur alignement dans la ligue école! Et quelle équipe violente sont-ils devenus!

Jim : Pas étonnant avec deux momies à leur tête!

Bob : Par chance, les Reavers sont munies de grosses armures, mais ça reste des Elfes, et les Elfes, ça fait le même bruit que mes céréales au petit déjeuner!

Jim : Ne nous emportons pas, Bob! L’agilité des Elfes est légendaire! Ils n’auront qu’à bondir hors de portée des momies et seules les goules pourront les poursuivre!

Bob : C’est bien vrai, Jim! Mais le ciel est couvert et la température pourrait jouer en faveur des Deadlings avec cette grosse neige! Encore surprenant que les gradins soient aussi remplis!

Jim : C’est bien vrai, Bob! Avec un décompte final de 11 000 succulents spectateurs, le stade est en furie pour ce match introductif!

Bob : Le sort est déjà du côté des Deadlings qui optent pour botter le ballon à la première demie! Les fans sont clairement du côté des Reavers, mais restera à voir s’ils resteront derrière eux quand ils auront été réduits en miette!

Jim : Ton parti pris est reluisant, Bob!

Bob : Pas surprenant! Pendant que Cocrel Thunderscar passe le ballon à travers la neige, Bobby le wight a mis K.O. Valrorra Pyrebreaker!

Jim : Bien dit! Un peu plus et c’était la nuque qu’elle se faisait briser!

Bob : L’échappée des Reavers est arrêtée par les Deadlings alors que Tehlryn Dreadeye n’a d’autre choix que de repasser à son coéquippier.

Jim : Mais il ne gardera pas le ballon longtemps : il vient de le remettre derrière les lignes des Reavers à Vikhesh Hellcutter.

Bob : Ces Elfes ont vraiment de longs noms…

Jim : On ne les connaît pas! Faut bien les nommer au cabalspectateurs au moins une fois!

Bob : Pas moyen d’attraper ces satanés elfes! Voilà que Steve la goule et Elvis le Wight se lancent aux trousses de Vikhesh!

Jim : Vikhesh augmente la cadence dans le blizzard, se lance et COMPTE!! Un premier Touchdown pour les Reavers!

Bob : C’est bien vrai, Jim! Mais c’est maintenant au tour des Deadlings de recevoir le ballon! J’ai bien hâte de voir comment les Reavers arriveront à traverser les momies!

Jim : L’arbitre sonne le retour au jeu alors que la foule perds déjà patience! Un large rocher s’abat sur Elvis!

Bob : Même s’il est un mort-vivant, il lui faudra plus d’un moment pour reprendre ses esprits! AHA! Les Deadlings s’activent! Enfin, ce match va devenir intéressant!

Jim : Ouch! Je ne vourait pas être dans les souliers de Vererak Wildstrike!

Bob : Lui non plus, en fait, il n’est plus dans ses souliers puisque Memphis la momie l’a violemment projeté au sol! Le zombie #5 aussi vaut son pesant d’or, étourdissant Vorhiva Skullmantle!

Jim : Mais qui est ce nouveau joueur, au juste?

Bob : Personne ne le sait… Il remplace un des Deadlings qui devait aller faire un tour à la tour de son nécromancien pour se faire rapiécer.

Jim : Aaah! Danny la goule tente de s’emparer du ballon : rien à faire! Malgré tout son entraînement, la balle lui glisse des doigts!

Bob : Les Reavers tentent une manœuvre pour augmenter leur avantage! OOH! Tagauroth Darkfury s’est fait surprendre par la violence des Deadlings!

Jim : Steve la goule est plus coriace qu’il n’y paraît! Son assaillant restera au sol pour quelques temps.

Bob : Il pourrait devenir une cible de choix pour les zombies! On dit qu’ils ont tendance à piétiner leurs adversaires lorsqu’ils restent trop longtemps au sol!

Jim : Mais Bob! Voyons! Personne n’oserait utiliser de telles tactiques barbares! … Sauf peut-être les équipes Nordiques.

Bob : Un adversaire à terre est un adversaire qui demande des vacances! Un bon joueur de Blood Bowl sait quand profiter d’une si belle affaire!

Jim : Les choses ne semblent pas s’améliorer pour les Reavers!

Bob : Steve le vorace s’en prends violemment à Meleges Hellreaver, projeté au sol à son tour.

Jim : Je crois que j’ai entendu quelque chose se briser jusqu’ici!

Bob : Memphis me déçoit! Même lorsque la moitié de son équipe l’aide, il n’arrive qu’à jongler avec Tehlryn qui esquive tous les coups!

Jim : Enfin! Danny finit par comprendre comment transporter le ballon! La cage est en place!

Bob : Ahah! Bien joué! Cocrel est jeté au sol après avoir tenté de fuir Farador, l’autre momie!

Jim : Tu crois qu’il est blessé?

Bob : Il est sonné pour sûr! Mais il n’a pas encore perdu assez de sang pour que l’apothicaire de l’équipe le retire.

Jim : Bobby le wight profite de la surprise des Reavers pour mettre K.O. Gelouc Deadsurge! Quant à lui, Steve glisse lamentablement dans la neige…

Bob : Vikhesh se venge de Venom le zombie!

Jim : Il prendra un moment à replacer son bras! La foule est dégoûtée! OH!! Pendant ce temps, Danny part en échappée et s’approche de la ligne des buts!! Les Reavers se redéploient pour bloquer l’avancée!

Bob : Ils ne font que courir! C’est ennuyeux!

Jim : Vivraulgik Shadeblight tente une attaque contre Bobby et se fracasse la figure sur son armure!!

Bob : Quel revirement! Ooh!! Memphis se réveille enfin et a complètement saccagé Tagazok Fellcaller!! Jim, tu crois que c’est une position naturelle pour un bras, ça?

Jim : Je ne sais pas, Bob, mais même l’apothicaire des Reavers a l’air de se poser la question!

Bob : On me dit qu’il a la main réduite en bouillie! Il manquera le prochain match, c’est certain!

Les Reavers bloquent l’avancée des Deadlings à la fin de la première demie

Jim : Les Reavers ont réussi à bloquer la lancée des Deadlings alors que l’arbitre sonne la fin de la première demie!

Bob : Quel match, Jim! Présentement, c’est 1 à 0 pour les Deadlings!

Jim : Euh… Tu veux dire pour les Reavers?

Bob : Non, je comptais les pertes!

Jim : Ah! Bien entendu! On m’informe que les joueurs des Reavers qui ont été mis K.O. ne sont toujours pas réveillés!

Bob : Ça doit manquer de Bloodweiser dans les dugouts!

Jim : La deuxième demie est lancée!! Oh! Les Deadlings se sont élancés avant le botté!! C’est de la triche!

Bob : Et tu crois que l’arbitre va le leur dire?

Jim : En fait, je ne serais pas surpris que… Oh!! Ouch! Aïe! … Non, en fin de compte, je serais surpris!

Bob : OOHOHOH! Crusher, le seul squelette des Deadlings a mis K.O. Tagauroth! Farador a rudement secoué Vorhiva qui quitte avec les brancardiers! Vivraulgik est pris pour un ballon entre Bobby et Memphis avant que #5 ne s’acharne à nouveau dessus au sol! Mais quel début de demie violent! Comme je les aime!

Jim : On m’informe que l’arbitre a été remplacé puisque le premier a été pris de violentes quintes de vomissement face à la violence qui sévissait! Aussi, Vorhiva s’est fait tordre les ligaments! Il lui faudra quelques semaines pour guérir la blessure!

Bob : Les Reavers sont en sous-nombre avec trois joueurs K.O. et deux blessés! Ils se redéploient du mieux qu’ils peuvent pour bloquer l’avance des Deadlings.

Jim : Encore plus de violence de la part de Memphis qui ramène Vivraulgik au sol aussitôt qu’il se relève, et #5 qui continue son manège! L’arbitre ne dit plus rien!

Bob : Les Reavers ont du mal à suivre la cadence face aux manœuvres de Danny qui porte le ballon. Memphis en rajoute avec un vicieux coup au ventre sur Vererak Wildstrike!

Jim : Et #5 qui continue de s’acharner sur Vivraulgik au grand plaisir des fans! OOh! Surprise! Vivraulvik est de retour sur pieds et se lance à la poursuite de Danny!

Bob : Eh non! Memphis lui fait une violente prise de la corde à linge! Quelle chute! J’ai compté trois vrilles!

Jim : Tu ne sais pas compter au-delà de trois, Bob!

Bob : Hehe! Disons qu’il a tourné comme un gyrocoptère, alors!

Jim : Au tour de Vikhesh de se lancer aux trousses de Danny avec l’assitance de Cocrel! Ouch!! Farador l’attrape par la tête et la jette au sol comme une poupée de chiffon.

Bob : Et Danny s’élance et COMPTE!! Touchdown pour les Deadlings!

Jim : Le pointage est maintenant à égalité! La foule en a pour son argent avec un match aussi serré, et d’une telle violence!

Bob : Les Reavers sont toujours en désavantage avec Valrorra et Gelouc toujours hors piste! Tagauroth revient au jeu quant à lui, au grand plaisir des fan!

Jim : C’est un botté en chandelle et Tehlryn en profite pour tenter de l’attraper au vol! Eh non! C’est raté!

Bob : Les Reavers tentent de passer par le côté et bousculent Elvis au passage!

Jim : Il s’agit d’une tactique risquée, mais il serait difficile de les critiquer de tenter la manœuvre au nombre de joueurs qui leur restent!

Bob : Tehlryn s’empare du ballon et le lance dans la tempête vers Vererak! Passe complétée en territoire adverse!

Jim : Les Deadlings se rallient et se placent en travers du chemin du porteur de ballon.

Bob : Farador ne fait qu’une bouchée de Meleges qui est emporté par les brancardiers! Ces momies pourraient rendre plusieurs ogres jaloux par leur violence!

Jim : On m’informe qu’il a aussi des ligaments arrachés! Tu crois que les momies souhaitent remplacer leurs bandelettes par les ligaments de leurs adversaires?

Bob : Les Reavers doivent battre en retraite. Vererak tente la passe…

Jim : … et Farador lui foue la peur de sa vie avec un cri guttural! Il échappe le ballon qui tombe tout près de la ligne!

Bob : Et la momie complète la manœuvre en poussant le pauvre Vererak dans la foule! OH!! Les fans sont déchaînés!

Jim : Vererak ratera le reste du match! Danny s’empare du ballon et retraite au milieu des siens pour le protéger.

Bob : Je vois mal comment les Reavers pourraient reprendre l’avantage, ici… OH!! Dans un geste désespéré, Vikhesh s’élance vers Venom…

Jim : …et s’effondre subitement au sol en hurlant! Je crois qu’elle s’est crevé un œil sur une saillie de l’armure de son adversaire!

Bob : Eh oui! Elle a été au centre du dernier jeu des Reavers, mais elle ne pourra pas toujours porter son équipe à elle seule!

Jim : Plus que 5 Reavers sur le terrain!

Bob : Correction! 4 Reavers : Memphis vient d’assomer Varkuth Doommight!

Jim : Et le match se termine sur une séance de pratique de lancer de Danny vers Bobby!

Bob : Quel match serré jusqu’à ces derniers instants!

Jim : Le joueur du match chez les Reavers est Vikhesh qui sera hors circuit pour quelque temps pour soigner son œil!

Bob : Et c’est Elvis qui est choisi joueur du match chez les Deadlings, un choix étonnant puisqu’il s’est surtout pris des baffes toute la partie!

Jim : Et c’est ainsi que se termine notre match de ce soir avec un score de 1-1 à égalité!

Bob : De quoi tu parles, c’est 5-0 pour les Deadlings!

Jim : … non, Bob… Les Reavers seront à nouveau en action dès demain soir et visiteront les Champions of Undead! Un match à suivre sur Cababvision!

Il faudra plusieurs jours aux Reavers pour panser leurs plaies!

Match ajouté au calendrier

Dans notre dernier article, nous parlions du match à domicile contre les orcs qui étaient supposé avoir lieu ce 22 juillet, bien sûr il a toujours lieu mais un match s’est ajouté dans notre calendrier en saison régulière le 21 au soir. Contre nul autre que les Prancing Reavers, ces dark elfs aussi rapide que surprenant. La première demie s’est déroulée unidimensionnelle-ish. Malgré le fait qu’aucun de leur joueur n’avait déjà jouer ensemble dans cette ligue, ils ont fait sentir à nos chers morts-vivants que l’agilité ça comptait. Malgré un Blizzard lourd les elfes ont passés sans retenu lors de leur premier. À peine avaient-ils touché la balle qu’ils étaient déjà en territoire ennemi.

Leur présence sur le terrain s’est vite fait sentir, leur premier point a été marqué très rapidement. Tel que nous connaissons notre équipe, ça n’en resterait pas et des coups allaient partir, peu importe qui nous frappions, nous devions blesser des joueurs.

Lors de la deuxième demie, les choses se sont corser pour les elfes, le premier joueur à avoir été sorti a été leur seul blitzer. Une de nos chers momies a décidé que c’était une bonne idée de sortir celui-ci pour prendre un petit bain de foule. Bien sûr, Farador et Memphis, nos momies favorites ne s’en sont pas arrêter là. Avec l’aide de Venom, un de nos zombies retardées ils ont blessés pour un total de 5 joueurs. Sans compter ceux K.O. et qui voulaient continuer de dormir. La température froide de la partie a permis à Danny, d’emmener le ballon dans la zone des buts pour égaliser la marque à 1-1.

Il est à noter que lors de ce drive. Les 3 joueurs de la ligne défensive se sont fait sortir avant même de pouvoir bouger un petit doigt ce qui a donné un avantages plus que conséquent à une équipe certes pas agile, mais brutale et forte.

Pour finir la partie, nos Morts-vivants ont été recherché la balle à leur adversaires pour finir par une passe. Parce que quand nous ne pouvons pas marquer de point il vaut mieux faire des actions inutiles. Au grand bonheur de leur spectateur, la première passe en 3 matchs a eu lieu de Danny à un de nos revenants.

Nous aurons bientôt d’autres nouvelles à vous faire part lorsque les morts-vivants auront affronté les orcs venus de singe-île(Si vous ne la comprenez pas allez voir l’article écrit par le reporter de leur équipe). Espérons que cette rencontre soit aussi plaisante que toutes celles déjà vécus depuis le commencement et que cette fois-ci sera la bonne.

Certes à noter que le coach adverse était une personne très agréable à côtoyer et que je me serais senti mal si une des sorties avaient été une mort. Je lui ai quand même laisser un cadeau avec sa blessure persistante, sans compter les joueurs qui devront manquer la prochaine partie ce soir.

Rescapés

Le début de saison des Rescapés

Les rescapés commencèrent en terrain hostile. Ils descendirent de leur montagne pour affronter les Avariés de Vanier. Un match ou leur adversaire les caressa du début jusqu’à la fin. Une équipe charmante qui a su profiter de l’impotence de l’équipe et du coach. Quelques bons coups ont été faits de la part des Rescapés, mais les Avariés n’étaient point impressionnés. Les Rescapés encore confus d’être sur un terrain de Bloodbowl et jouer pour sauver leur peau regardaient le match se dérouler sans en prendre l’avantage. 2-0 Avariés

Les Rônin pour visiteur

Après un match à oublier contre les Avariés et une longue route pour retourner dans leur paisible montagne. Les Rescapés avaient un sursis de 24h avant d’enchaîner un programme double. Honteux de leur performance du 18 juillet. Ils firent une grande réunion pour essayer de comprendre ce qu’il se passait. Ils étaient tous unanimes, « C’est quoi qui se passe ici Tabarnackle ?!?!?! » « Pénard dans nos montagnes, on se retrouve à jouer au Football contre des monstres abominables et des morts-vivants » remplis de question et en panique générale, personne ne se reposa avant l’arriver des Rônin. Le match commença, nous pouvions sentir le stress et l’anxiété émaner des Rescapés. Somme toute, Jean-Guy « les longs-bras » Brassard fit une passe à Martin « The Rabbit » Duchesne qui alla marquer 1-0 rescapés. Mention honorable à Gaétan « Le Jambon » Bigaouette pour avoir joué le match de sa vie. Il se gratta le coco à une reprise seulement. Permettant de protéger ses camarades des attaques répétées des Rônin. Cependant, les Rônin n’avaient pas dit leur dernier mot. En fin de première demie, ils tentèrent le tout pour le tout. Une passe près de la zone des débuts surveillés par quelques joueurs des Rescapés. De tout son long et en désespoir, Paul « L’impulsif » Tremblay fit l’interception et anéantissant par le fait même la pousser incroyable des Rônin. 1-0 Rescapés. La deuxième demie commença, Les Rescapés étaient confiants en leur capacité et non pas chiés dans leurs culottes face à des Rônins agressif et sanglant. Des bons coups de chacun des côtés et avec une certaine chance de la part des Rescapés. Ils furent en mesure de conserver l’avance. Marque finale 1-0 rescapés.

Une soirée sanglante et des rats sanguinaires

Après une victoire méritée contre les Rônin, Les Rescapés affrontaient les Foutus Rats. À domicile encore une fois. Confiant suite à leur victoire du matin, ils embarquèrent sur le terrain contre une équipe hors du commun. Personne n’avait encore vu des rats en actions surtout pas les Rescapés un peu simplets de les monts-Valin. Une première demie chaudement disputée, ou un total de 4 personnes ont été blessés ou mis KO 2 joueurs sortis après une demie seulement de chacun des côtés. Les rats ont déployé leur vitesse et ont bien protégé le ballon. Les Rescapés courraient partout et se demandait ce qu’il se passait sur le terrain. Malgré un touché des Foutus Rats, Les Rescapés répliquèrent aussi tôt pour terminer sur une égalité de 1-1 après une demie. Tous savaient que la deuxième demie serait chaudement disputée et que le sang allait couler. Les Rescapés commencèrent avec le Ballon. Ils ne prirent pas de temps pour enchaîner avec un deuxième touché. Malgré une situation bien peu enviable, des rats de tous les côtés, Alain « La Guenille » Vachon sortit d’une zone de tackle et alla inscrire le deuxième point. Tour 12 les Rats commencèrent avec le ballon. Au tour 14, Simon « Le persécuteur » Servant se fit pousser dans la foule. La foule n’ayant aucune pitié la tua sur le coup, MAIS un dude sorti de nulle part avec des allures un peu spéciales le ramena à la vie. Simon sortit magané de cette sortie, mais il restera en vie.  De cette sortie, il n’en fallait pas plus pour les Rats et les gutter runners pour tirer avantage. Ils continuèrent leur route et marquèrent. La marque est de 2-2. Les rats sont prêts et veulent à tout pris partir de les Mont-Valins avec une victoire. Malchanceux, le porteur de ballon perdit la balle et une cage d’humain se forma alentour pour empêcher les rats de le reprendre. Avec une stratégie bien calculée, ils reprirent le ballon et tout prêt de la zone des buts se tenait un Rat. Son camarade alla près de lui et lui passa la balle pour le toucher de la victoire. Malheureusement, le Rat qui à ce moment devait être le héros échappa la balle. Ce qui concluait la rencontre entre les Foutus Rats et Les Rescapés.

Entrevue avec Arthur Bulgur

Arthur Bulgur pose pour les journalistes à la fin du match

Arthur Bulgur, Capitaine des Coucous de Limoilou, s’est distingué hier lors d’un match chaudement disputé contre le terrible Motorosaurus. Mis K.O. en première demie durant une attaque dévastatrice des Lizard-Karen, il est revenu pour la seconde demie avec le feu dans l’oeil et la rage dans les bottines.

Jim: Arthur Bulgur! Quel plaisir de vous avoir avec nous ce soir sur Cabalvision. Ce n’est pas souvent que nous recevons des Halflings en studio. Ne vous asseyez pas trop près de Bob; il n’a pas encore soupé.

Bob: Tss tss! Je sais me tenir près des joueurs, même lorsqu’ils sont aussi dodus et qu’ils sentent bon la saucisse de veau.

Jim: Alors; racontez-nous ce merveilleux touché qui a créé l’égalité!

Arthur: (tousse, tousse) Avec plaisir! Eh bien, je me relevais à peine du coup sur le crâne reçu en première demie et j’avais très envie de leur redonner la monnaie de leur pièce. Il ne restait que quelques minutes à jouer. J’ai dis aux gars de faire comme à l’entrainement et de jouer le côté, derrière Grandma, Ol’Grumpy et Deeproot.

Jim: Un déploiement très agressif pour une équipe de bras cass… je veux dire, de petits Halflings! Le Motorosaurus aurait bien pu punir cette attaque ambitieuse avec un bon botté.

Arthur: C’est bien vrai! Mais ce petit Skink a botté bien trop fort hors du terrain et le coach m’a fait remettre le ballon. Je me suis dit; “Arthur, c’est ta chance. Il faut montrer aux gars comment on marque à ce jeu!” Deeproot Strongbranch a ouvert le passage et je me suis infiltré avec les potes.

Jim: Tout le monde était persuadé à ce moment que vous vous feriez écraser par le repli défensif des Saurus de l’équipe.

Arthur: Oui, j’ai bien cru que j’allais me faire dévorer. Mais les potes étaient là pour couvrir ma course.

Jim: Je peux vous garantir que plusieurs de vos équipiers ont vu ce replis défensif de très près… Le stade entier a tremblé sous la charge de Karen le Kroxigor. Trois joueurs sont encore à l’hôpital dans un état critique.

Arthur: Possible. En tous les cas, les potes m’ont protégé juste assez pour que j’avance à toutes jambes! Il y a bien un ou deux monstres qui m’ont frôlé, mais j’ai tout de même réussi à m’échapper sur le flanc droit et à marquer. Hehehe!

Jim: Votre premier toucher en carrière, n’est-ce pas?

Arthur: Oui, tout à fait.

Jim: Eh bien, félicitations encore une fois! Nous espérons voir d’autres jeux désespérés de la sorte dans l’avenir! N’est-ce pas Bob?

Bob: Certainement, Jim. Et encore davantage si ces jeux se terminent par un mort que je puisse grignotter.

Grandma, Arthur Bulgur et Ol’Grumpy, étoiles du match.
Notez le Saurus frustré en arrière-plan.

Le retour tant attendu des Nurglingnours.

FNO Design

Le monde du blood bowl et surtout ses joueurs attendaient ce moment. Les partisans adorent voir les joueurs partir de tous bord et tous côtés. Les adversaires eux adorent le côté réconfortant de ne pas tomber au sol en plusieurs morceaux. Les gros guerriers ont toujours une bonne pensée pour leurs adversaires les déposant au sol et en les retenant devant une violente chute. Nous vous invitons à visionner la vidéo du match contre les Rescapés disponible sur le Messenger de la ligue.

Fidèle à eux-mêmes ils ont conservé leurs habitudes. Shy-Sty qui ne comprend pas grand chose a mordu sévèrement un adversaire ce qui lui valu le mvp du match. John De Neige un nouveau joueur avait pas compris les consignes de Sacamarde. Il a causé 2 sorties aux Ronins. Après le match De Neige s’est dit heureux de leur victoire et qu’il serait bon de voir ses collègues ne plus retenir les adversaires après une bonne volée. Voyons voir qui entre De Neige et Sacamarde aura un impact sur l’équipe.

Vanier…

Le Ronin en visite chez les Avariés de Vanier. Le club a du essuyer sa première défaite, la malédiction des nurglinours étant ce qu’elle est, une chance qu’il n’y avait pas trop d’armure de brisée car les blocs et les coups d’envoi était en leur faveur. Ces fameux dés gris ont roulés des pows a répétition, à croire qu’il n’avait que cette face sur les dits dés, lisibles que par leur coach. Victoire bien méritée 2-0.

En rentrant au club nous avions reçu une soumission de la prochaine autobus du club, le gros luxe mes amis, air climatisé, toilette et civière… le design n’étant peut-être pas final, le club a malheureusement pas remporté assez de pièces d’or pour se le payer se fameux bus, peut-être qu’a la mis-saison nous aurons assez de sous dans le petit cochon.

A+ les bloodbowlers !