Ligue de Blood Bowl de Québec: lancement de la saison Hiver 2020

LBBQ
Pila nostra est religio

Après une première saison aussi épatante que lucrative (pour le Commissaire, à tout le moins), la LBBQ a montré qu’il est possible, en quelques mois, de changer le monde par l’amour du sport.

La fièvre pour le Blood Bowl surpasse toutes celles que le Québec a connu par le passé, du hockey au souverainisme en passant par Wilfred le Bouthiller et la crise d’Oka. En effet, si la culture Blood Bowl est désormais omniprésente au Québec, c’est surtout à cause des résidents de la ville. Certes, il y a bien quelques Skavens et quelques Orks dans les hordes de fans, mais le gros est constitué d’authentiques Québécois et Québécoises. Suite à la dernière saison de la LBBQ, la ville de Québec est désormais reconnue comme la Mecque du Blood Bowl en Amérique!

À chaque match officiel, la Vieille Capitale explose sous le contrecoup d’émeutes monstrueuses et de casses historiques. La dernière saison a été à bien des égards catastrophique pour la ville. Des hooligans de tout poils déferlaient après chaque match dans les rues de Québec, brisant et buvant tout ce qui se trouvait sur leur route. Presque le quart du quartier Limoilou est parti en fumée à cause des incendies allumés par les fans du Rex après chaque victoire au Centre Vidéotron. Le Traversier Lomer-Gouin a fait l’objet d’attaques constantes de fanatiques anti-Slann jurant que les joueurs de la Cale sont des “Êtres venus de l’espace pour dominer toutes les races de la Terre.” Les cimetières ont été pillés par des pseudos-nécromanciens désireux d’intégrer des “ligues de garage” (le Street Bowl est de plus en plus populaire dans Vanier et Limoilou!). Sans oublier les dizaines de Yétis qui ont débarqué du Nord du Québec pour assister aux matchs des Fistons, puis se sont installés près de la ville pour procéder à dévorer tranquillement les citadins la nuit venue.

Le plus inquiétant, toutefois, relève de tous ces incidents apparemment sans lien, de toutes ces sombres rumeurs que personne ne peut confirmer tout à fait. La ville connaîtrait une infestation sans précédent de vermine difforme et disproportionnée… et une vague d’enlèvements de bébés… et de gens qui disparaissent silencieusement dans la nuit glaciale. Certains prétendent même que l’eau des aqueducs a un goût étrange et acide; que dans certains quartiers, la neige brille d’une étrange lueur verte fantomatique; et que leurs enfants font chaque nuit des rêves horrifiants dans lesquels ils voient des nuées d’hommes-rats grotesques grouillant sous Québec, plein de rancoeur et de haine aveugle, attendant l’heure de jaillir de leurs galeries puantes pour se venger de l’humanité qu’ils détestent plus que tout.

Qu’à cela ne tienne: rien ne compte plus maintenant pour Québec que le début de la prochaine saison de la LBBQ! Les fans sont au bord de la psychose collective. Plusieurs coachs d’expérience sont de retour pour disputer la Coupe Cartier. La plupart ont vendu leur équipe dans le Vieux Monde pour recruter du sang frais, mais certains ont décidé de continuer avec le même club.

En plus des vieux routiers du circuit, la LBBQ accueille cette saison des coachs recrue avides de faire leurs preuves. Ces nouveaux coachs ont vu leur équipe entièrement financée par le Commissaire de la LBBQ. “Il faut toujours prendre soin de la relève, a déclaré le Commissaire en conférence de Presse, surtout quand elle nous rapporte beaucoup, beaucoup d’argent facile. La relève a toujours tendance à mal lire les petits caractères dans le bas des contrats. Héhéhé!”

***

ÉQUIPES INSCRITES

En date du 11 janvier 2020, 12 équipes sont inscrites pour la prochaine saison:

  • Mathieu Labrecque: All S’More, Chaos
  • Pascal Roulet: Les Bourrés, Ogre
  • Francis Boudreau: La Cale, Slann
  • Thomas Bogiaris: Les Cogneurs de chez Jos Dion, Humain
  • Samuel Ferron: Les Crocs Bleus, Homme-Lézard
  • Philippe Groppi: Les G-Skins, Ork
  • Sabrina Emond: Les Misérables, Skaven
  • Olivier Lord: Les Pissenlits, Elfes des bois
  • Frédéric Jean: Les Rabajoies, Ork
  • Tristan Labrecque: Les Vermines, Skaven
  • Pier-Samuel Goulet-Côté: Les Soul Stealers de Deathpit Burg, Shambling Undead
  • Steeve Sergerie: Les Rafales, Ork

DÉROULEMENT DE LA SAISON

La saison débute officiellement le 11 janvier 2020. Chaque coach doit jouer au moins une fois contre tous les autres pour compléter sa saison régulière, pour un total de 11 matchs. Vous pouvez néanmoins jouer autant de parties compétitives que vous voulez, contre qui vous voulez; suffit d’organiser votre partie via le groupe Facebook de la ligue!

La saison régulière se terminera le 15 mai 2020.

Si vous souhaitez vous retirer de la compétition, chaque équipe n’ayant pas joué contre vous obtiendra deux JPV tirés au hasard et deux gains en argent (1d6), comme lors d’une concession de partie.

FICHE D’ÉQUIPE

Votre fiche d’équipe doit être créée sur le site avant de jouer votre premier match. Si vous éprouvez des difficultés avec vos accès, contactez le Webmestre de la LBBQ, Olivier Lord, sur le groupe Facebook de la ligue.

La fiche d’équipe doit être remplie sur le site et mise à jour le plus rapidement possible après chaque partie.

Apportez une version papier de votre feuille d’équipe à jour à chaque partie et si possible une copie pour votre adversaire.

La séquence d’après-match (Blood Bowl Almanac, p.56-57) doit être complétée en compagnie de l’adversaire après chaque match. Si un joueur monte de niveau, ses dés d’expérience doivent être jetés devant le coach adverse. Le joueur n’a pas à décider immédiatement de la compétence qu’il allouera au joueur: il peut pour cela attendre la mise à jour de sa fiche d’équipe.

ENREGISTREMENT DES RÉSULTATS

Publiez vos résultats sur le groupe Messenger de la LBBQ après chaque match en suivant le format suivant:

  • Nom de votre équipe et nom de l’équipe adverse
  • Touchés marqués / Touchés concédés
  • Sorties sûres infligées (CAS de votre équipe) / Sorties sûres subies (CAS de l’adversaire)

TROPHÉES DE LA SAISON HIVER 2020

Trophées aux coach:

  • La Coupe Cartier
    • 1ère place: 100 000 GP + Coupe Jacques Cartier (en projet…)
    • 2ème place: 60 000 GP
    • 3ème place: 30 000 GP
  • Coupe Frontenac: Meilleur coach (+5 SPP au joueur de son choix)
  • Coupe du Pionnier: Meilleur coach junior (+5 SPP au joueur de son choix, + 30 000 GP de Bourse Blood Bowl)
  • Coupe Casgrain: Plus grande amélioration (+5 SPP au joueur de son choix)

Trophées aux joueurs:

  • Coupe Lévesque: Joueur le plus utile à son équipe (+ 10 SPP)
  • Coupe Riel: Joueur le plus brutal (+5 SPP)
  • Coupe Richard: Meilleur compteur (+5 SPP)
  • Coupe Latraverse: Vote des fans (+5 SPP)

Start a Conversation

Your email address will not be published. Required fields are marked *

16 − ten =