Author: Michael Res

Match ajouté au calendrier

Dans notre dernier article, nous parlions du match à domicile contre les orcs qui étaient supposé avoir lieu ce 22 juillet, bien sûr il a toujours lieu mais un match s’est ajouté dans notre calendrier en saison régulière le 21 au soir. Contre nul autre que les Prancing Reavers, ces dark elfs aussi rapide que surprenant. La première demie s’est déroulée unidimensionnelle-ish. Malgré le fait qu’aucun de leur joueur n’avait déjà jouer ensemble dans cette ligue, ils ont fait sentir à nos chers morts-vivants que l’agilité ça comptait. Malgré un Blizzard lourd les elfes ont passés sans retenu lors de leur premier. À peine avaient-ils touché la balle qu’ils étaient déjà en territoire ennemi.

Leur présence sur le terrain s’est vite fait sentir, leur premier point a été marqué très rapidement. Tel que nous connaissons notre équipe, ça n’en resterait pas et des coups allaient partir, peu importe qui nous frappions, nous devions blesser des joueurs.

Lors de la deuxième demie, les choses se sont corser pour les elfes, le premier joueur à avoir été sorti a été leur seul blitzer. Une de nos chers momies a décidé que c’était une bonne idée de sortir celui-ci pour prendre un petit bain de foule. Bien sûr, Farador et Memphis, nos momies favorites ne s’en sont pas arrêter là. Avec l’aide de Venom, un de nos zombies retardées ils ont blessés pour un total de 5 joueurs. Sans compter ceux K.O. et qui voulaient continuer de dormir. La température froide de la partie a permis à Danny, d’emmener le ballon dans la zone des buts pour égaliser la marque à 1-1.

Il est à noter que lors de ce drive. Les 3 joueurs de la ligne défensive se sont fait sortir avant même de pouvoir bouger un petit doigt ce qui a donné un avantages plus que conséquent à une équipe certes pas agile, mais brutale et forte.

Pour finir la partie, nos Morts-vivants ont été recherché la balle à leur adversaires pour finir par une passe. Parce que quand nous ne pouvons pas marquer de point il vaut mieux faire des actions inutiles. Au grand bonheur de leur spectateur, la première passe en 3 matchs a eu lieu de Danny à un de nos revenants.

Nous aurons bientôt d’autres nouvelles à vous faire part lorsque les morts-vivants auront affronté les orcs venus de singe-île(Si vous ne la comprenez pas allez voir l’article écrit par le reporter de leur équipe). Espérons que cette rencontre soit aussi plaisante que toutes celles déjà vécus depuis le commencement et que cette fois-ci sera la bonne.

Certes à noter que le coach adverse était une personne très agréable à côtoyer et que je me serais senti mal si une des sorties avaient été une mort. Je lui ai quand même laisser un cadeau avec sa blessure persistante, sans compter les joueurs qui devront manquer la prochaine partie ce soir.

Sang sec, mort, re-mort et deuil

En mémoire de Carrier, Rest in peace. See you in heaven brother

Aujourd’hui, les Deadlings recevait leurs cousins du nord à domicile dans un climat d’angoisse mélangé à l’odeur du sang en putréfaction qui circule dans leurs corps. Dès l’arrivée de l’équipe adverse l’ambiance était palpable. Le premier drive s’est déroulé avec Les morts-vivants de la rive-sud à l’attaque. Notre joueur-étoile du dernier match, Memphis, a été mis sur la touche par les joueurs adverses dès les premières minutes de la partie. Bien sûr notre deuxième momie, Farador, a fait ce pour quoi il est engagé; battre, tabasser, pousser.. tuer. Ce dernier n’a pas fait aussi bien que son collègue durant la première partie, mais 2 sorties sures ont été ajouté à son dossier.

La première demie s’est déroulée avec un mur qui était infranchissable de part et d’autre. Après une tentative manquée de piétiné la momie gigantesque de l’équipe D.C.D, Crusher, notre squelette un peu stupide a encore réussi à se faire surprendre par l’arbitre sans n’avoir fait aucun dégât. La mi-temps est arrivé avec la marque de 0-0

À la deuxième demie le D.C.D. recevait le ballon et nos deadlings étaient motivés à freiner leurs redoutables adversaires dans leurs élans, coup après coup, vicieux ou non, les deux équipes se sont bien tenus. Malheureusement pour la rive-sud, leurs représentant ont perdu leurs 2 momies des suites de blessures. Heureusement que ce sont des morts-vivants et qu’ils avaient accès à leurs régénération hors-du commun. Durant cette demie, le MVP de la dernière partie, Le zombie qui a appris à supporter ses adversaires aux meilleurs de ses compétences a perdu la vie. Avec 5 joueurs en moins les deadlings s’en sont bien sorti car malgré le manque d’expérience de leur coach par rapport à l’adversaires ils ont créé une chance de faire partie nul. Malheureusement pour eux, les petits cubes porteurs de mauvaises nouvelles ont été en faveur de l’adversaire qui a réussis a récupérer le ballon durant son 16e tour et à franchir la ligne des buts. Ce qui a mis la marque à 1-0.

La semaine prochaine, nos mort-vivants, qui ont de la difficulté, mais qui reste motivés, recevront à domicile La Milice. Ces orcs sans pitié n’ont qu’à bien se tenir car nos morts-vivants n’en auront aucune pour eux. Les morts-vivants devront tout de même se passer de leur nouvel recrue, Axel, qui a été blessé lors de la nouvelle partie et qui doit se remettre de sa blessure durant une partie. Il sera de retour en force pour la 4ème partie de cette saison

Je tiens à rajouter que nous avons entendu entre les branches que les deadlings auront un endroit confortable à attendre lorsqu’ils sont en attente de retourner sur le terrain ou qu’ils ont besoin d’une civière. Plus de développement à ce sujet dans un prochain numéro.

Un début fracassant

Bien qu’un de leur coéquipier s’est présenté au vestiaire avec des épaulettes violettes alors que l’ordre avait bel et bien été donné d’avoir des vêtements bleus et noirs, disons ici qu’il s’agit d’un zombie stupide et au ralenti, les morts-vivants de la rive sud sont entré sur le terrain déterminé.

Malheureusement, en première demie les Rônins ont brillé de par leur expérience et l’expérience de leurs coach, dès les premières minutes ils ont réussis à marquer un touché, suivi d’un deuxième touché en fin de première demie. Les Deadling avait bien sûr tout pour être démotivé suite à ce dur coup.. Le Vouloir ne l’emportera jamais sur le talent de ces ronins. Nous ne savons pas ce qui s’est dit dans le cimetière, plutôt le vestiaire, mais nous savons qu’il s’est dit quelques chose car il ne s’agissait plus du tout de la même équipe en deuxième demie.

Dès le début de ces instants, les zombies, les momies, les revenants ont sorti la colère de la débandade du début du match et ont martyrisé les favoris de ce match. Memphis, la momie vedette des deadlings a sorti 3 joueurs de la partie à elle seule. En fin de partie les deadlings était en avantage numérique 10 joueurs contre 2, les rônins n’avait aucune chance. 4 blessés, 5 joueurs ko. Ce qui a permis au Deadlings de ne pas se faire blanchir et de marquer un touché en fin de match.

Les deadlings ont brillés, trop fort, trop tard mais ils seront présent demain pour un deuxième round, contre le D.C.D cette fois. Leurs cousins seront visiteurs sur leur terrain. Nous avons entendu par la bande que le Tombz Deadling de St-Jean-Chrysostome a engagé un nouveau joueur qui a énormément de potentiel. Espérons que demain sera un meilleur jour pour nos Mort-Vivants et que l’équipe sera en meilleure harmonie que la veille.